print preview Retour Page d'accueil

Trois pays, un exercice

L’exercice annuel Common Roof, relatif à la gestion opérationnelle de l’informatique, a lieu cette année pour la première fois sous la responsabilité de la Base d’aide au commandement. En collaboration avec l’Allemagne et l’Autriche, spécialistes et militaires s’entraînent à la gestion des processus informatiques et de communication dans le cadre d’un scénario : un séisme dans la région du lac de Constance.

12.08.2021 | Communication Défense, Anna Muser

L’exercice Common Roof a lieu depuis 2017. ©VBS/DDPS, Anna Muser

S’emparer du téléphone, envoyer un courriel ou mettre des fichiers à disposition dans un dossier commun : des gestes efficaces en plein cas d’urgence, et qui contribuent à maîtriser rapidement les situations imprévisibles telles que des séismes. Néanmoins, pour y parvenir, toutes les parties doivent évoluer dans le même environnement informatique.

La coordination devient un défi lorsqu’il s’agit de gérer un événement de grande ampleur, et d’autant plus au-delà des frontières nationales. Les organisations d’urgence ainsi que les armées des différents pays doivent alors collaborer. Pour ce faire, la question du stockage sécurisé des fichiers ou encore de la communication via une plateforme de vidéotéléphonie partagée doit être déjà réglée en amont.

Des préparatifs pour un apprentissage efficace

Depuis 2017, les forces armées allemandes, autrichiennes et suisses rodent leur collaboration sur le réseau informatique commun, mettant l’accent sur la gestion des services (cf. encadré). En 2021, la Suisse sera pour la première fois directrice de l’exercice Common Roof. Pour celui-ci, les responsables de la Base d’aide au commandement (BAC) ont imaginé un scénario particulièrement exigeant. « Nous voulons aller un cran plus loin dans la préparation et l’organisation de l’exercice et ainsi augmenter le potentiel d’apprentissage pour toutes les parties prenantes. De plus, cela créera une base solide pour les prochains exercices », explique Christian Peier, du domaine Opérations BAC. Une équipe d’une cinquantaine de personnes prendra part à Common Roof 21. Parmi elles, des militaires, du personnel civil et des apprentis et apprenties de la BAC, ainsi que des participantes et participants issus du commandement des Opérations et de RUAG.

Un intérêt au-delà de l’armée

Le réseau informatique commun ne représente pas seulement un défi pour l’échange d’informations transnational. Avec le fédéralisme suisse, l’Office fédéral de la protection de la population, entre autres, se heurte à des problèmes similaires. De fait, l’exercice et ses conclusions ont donc toujours suscité un grand intérêt au-delà de l’armée. Dirigé par l’Armée suisse, Common Roof 21 sera aussi l’occasion pour elle d’inviter un public plus large. Ainsi, les précieux résultats pourront également être mis à profit hors organisation.

Gestion des services informatiques

La gestion des services informatiques (IT-Service-Management, ITSM) englobe toutes les actions nécessaires à un soutien optimal des procédures et processus d’une organisation via des systèmes informatiques et de télécommunication. L’accent est mis sur les prestations qui seront directement destinées aux utilisatrices et utilisateurs finaux. Le but est d’atteindre, tant pour le service informatique que pour eux, une efficacité, une qualité et un rendement plus élevés. Ainsi, l’ITSM vise à connaître les besoins et les attentes de ces personnes. Elle permet de standardiser les services et d’établir des processus, des rôles et des outils. Les prestations fournies sont ensuite mesurées, évaluées et optimisées.