print preview Retour Page d'accueil

Les militaires apportent leur aide avec de l’équipement lourd

Durant son cours de répétition de cette année, le bataillon du génie 6 a mis l’accent sur son aptitude fondamentale. De manière inattendue, une partie du bataillon a été appelée en service d’appui, pour assister les autorités civiles dans les travaux de déblaiement suite aux fortes intempéries qui ont touché le canton de Neuchâtel.

01.07.2021 | PIO G Bat 6, of spéc (cap) Giuliano Borter

titelbild2
C'est avec des engins lourds que l'armée est venue en aide à Cressier. ©VBS/DDPS

Le bataillon du génie 6 (bat G 6) assure sa mobilité et celle d’autres corps de troupe en secteur d’engagement. En tant que formation de milice à disponibilité élevée, il constitue un partenaire important pour l’appui au combat et l’aide militaire en cas de catastrophe. Durant son dernier cours de répétition (CR), ses compétences ont pu être appliquées en conditions réelles.

Un village jurassien se bat contre les dommages

À la fin de la deuxième semaine, la situation météorologique précaire et les fortes précipitations ont provoqué des dégâts croissants dans le pays. Les événements ont été particulièrement critiques pour la commune de Cressier, au pied du Jura neuchâtelois. Les quantités d’eau écoulées ont fait déborder le Ruhaut, ce qui a entraîné inondations et laves torrentielles. Plusieurs mètres de boue et de terre se sont accumulés sur les habitations et les routes, créant des dommages considérables aux maisons et aux constructions, notamment routes et réseaux d’alimentation en eau, en électricité et en gaz. Heureusement, personne n’a été blessé.

Du CR au service d’appui

À partir du samedi 26 juin 2021, une partie du bat G 6 a été appelée en service d’appui, afin de soutenir les partenaires civils lors des travaux de déblaiement, avec de l’équipement lourd. Près de 250 spécialistes ont dès lors apporté une aide professionnelle à la population touchée. La troupe s’est montrée motivée, même dans des conditions difficiles. Les caprices de la météo et les précipitations fréquentes ont complexifié le travail physique, parfois déjà rude en terrain accidenté. Cet engagement a montré que le bat G 6 est prêt à intervenir de manière simple et souple en situation de crise. Ses membres assurent aussi bien la mobilité des formations d’engagement que l’aide en cas de catastrophe.

L’armée a évité le pire

L’armée a contribué à l’entretien des routes nationales avec l’aide d’une section de sauvetage du bataillon d’intervention d’aide en cas de catastrophe. Cette section a été envoyée à la station d’essence autoroutière de Luterbach, sur demande du canton de Soleure. Les militaires y ont installé deux pompes pour aspirer l’eau hors des installations. Le matériel d’assèchement de l’armée est venu compléter les capacités civiles. Si la pluie avait duré, le poste de transformation de la station de pompage se serait retrouvé submergé. La sortie d’autoroute de Soleure Est et le tunnel du Birchi risquaient d’être inondés.

Badge G Bat 6
Kdt G Bat 6 Oberstlt Thomas Gross
Tél.
+41 44 586 61 60

E-Mail