print preview Retour Page d'accueil

L’Armée suisse collabore avec une start-up pour garantir un service d’expédition en ligne durable

La Base logistique de l’armée (BLA) lance un projet pilote en partenariat avec Kickbag, une start-up saint-galloise. La BLA enverra à présent l’équipement personnel commandé en ligne dans un sac d’expédition réutilisable, le «Kickbag». L’armée encourage ainsi des solutions innovantes et durables à destination des militaires.

28.07.2021 | Marc Roth, LE V/A

Kickbag peut être réutilisé jusqu’à 30 fois.
Kickbag peut être réutilisé jusqu’à 30 fois. ©VBS/DDPS, Nique Nager

Depuis début 2021, 1000 militaires testent la nouvelle boutique en ligne de la BLA et peuvent y commander des articles d’équipement personnel. En fonction de leur dotation, ils peuvent par exemple commander des t-shirts, des sous-vêtements, des insignes ou des consommables. Le matériel est envoyé au domicile du militaire ou à son adresse militaire selon les besoins. Il est également possible de remplacer certains articles par cette méthode, par exemple une veste de tenue de camouflage usée. Si les tests sont concluants, la BLA élargira l’accès à cette boutique en ligne à d’autres militaires. Elle étoffe en outre régulièrement la gamme de produits disponibles sur la plateforme.

Des sacs d’expédition réutilisables

Désormais, les articles sont envoyés dans des sacs d’expédition de la start-up saint-galloise Kickbag. Après réception des articles, les destinataires peuvent plier le Kickbag, l’attacher à l’aide d’un velcro et le mettre dans une boîte aux lettres pour le renvoyer à la BLA. Si un article n’est pas à la bonne taille ou si un article usé doit être retourné, les destinataires peuvent les mettre dans le Kickbag et déposer ce dernier dans un bureau de poste. Le Kickbag peut être réutilisé jusqu’à 30 fois. Grâce à ce projet pilote, l’armée contribue de manière significative à réduire les émissions de CO2 et les déchets en carton générés par le service d’expédition en ligne.

Retours positifs

Les retours du groupe de test, composé essentiellement de militaires de milice, parlent d’eux-mêmes : 87% des personnes interrogées déclarent qu’elles approuvent l’introduction d’un concept d’expédition durable. En implémentant un concept durable d’expédition de l’équipement personnel, l’armée met l’accent sur l’une des ambitions affichées dans sa Vision 2030. Elle entend promouvoir l’innovation et la transition numérique – et les intégrer à son activité. Selon les mots du commandant de corps Thomas Süssli, chef de l’Armée suisse, la coopération avec Kickbag illustre plusieurs éléments de la Vision 2030 : « Nous montrons notre considération à la milice en rendant superflus les allers et retours au centre logistique. Nous exploitons le potentiel de la Suisse, dans le cas présent en collaborant avec la jeune start-up Kickbag et la Poste. »

Tobias Zingg, cofondateur de Kickbag, est heureux que l’Armée suisse se soit associée comme partenaire pilote et de pouvoir acquérir des retours d’expérience concernant l’utilisation de son Kickbag. « La dynamique et le sérieux avec lesquels la nouvelle boutique en ligne est développée nous permettent de tirer ensemble des enseignements en ce qui concerne l’utilisation du Kickbag. Nous sommes fiers de faire avancer un projet pilote innovant touchant aux expéditions de commandes en ligne en Suisse en partenariat avec l’armée. »

Présentation des partenaires

L’Armée suisse doit être préparée en tout temps aux futures menaces et aux futurs dangers. Elle doit anticiper en permanence. C’est ce qu’elle fait avec la Vision 2030, en instaurant au sein du Groupement Défense un cadre administratif permettant à l’armée de milice de remplir sa mission au service de la sécurité de la Suisse. La start-up Kickbag GmbH a été fondée en 2020 à l’initiative de deux boutiques en ligne, Stadtlandkind.ch et Stoff&so. Grâce à leur longue expérience du commerce en ligne, le Kickbag s’est révélé une alternative innovante et écologique aux emballages jetables conventionnels. En renvoyant simplement les Kickbag, il est possible de réduire substantiellement les émissions de CO2 et les déchets d’emballages.