print preview Retour Page d'accueil

Le tout et les parties : les Forces aériennes au sein du système global de l’armée

L’armée constitue un système global visant à assurer en tout temps la protection et la défense de la Suisse et de sa population. Les Forces aériennes ont pour leur part la mission de protéger l’espace aérien en toute situation, mission qu’elles ne pourraient accomplir sans le soutien logistique, la sécurité militaire, l’aide à la conduite et la cyberdéfense.

11.06.2021 | Communication Défense, Jonathan Binaghi

Les Forces aériennes ont la mission de protéger l’espace aérien en toute situation. © VBS/DDPS, André Scheidegger

L’Armée suisse est un système global. Ses différents éléments peuvent être mobilisés séparément pour des missions spécifiques, en fonction de leur spécialisation. Ainsi, pendant la pandémie de coronavirus, la logistique, qui comprend le service sanitaire, a apporté un service d’appui aux autorités civiles pour gérer la crise. Autres exemples : l’infanterie assure la protection des ambassades, les troupes de sauvetage sont mobilisées en cas de catastrophe naturelle, les Forces aériennes effectuent des missions de police aérienne.

L’armée en tant que système global

Les différents éléments, armes et services qui composent l’Armée suisse ne sont pas en mesure, pris individuellement, de défendre et de protéger la Suisse et sa population en toute circonstance. Comme les maillons d’une chaîne, ils forment un système global dont l’efficacité contre les diverses menaces résulte de leur effort commun.

La défense aérienne au sein du système global

L’espace aérien en particulier est une composante essentielle du territoire national. La capacité à le protéger efficacement en toute circonstance, et pour une longue période si nécessaire, est cruciale non seulement pour la sécurité de la Suisse, mais aussi pour l’avancée des forces terrestres. Sans protection de l’espace aérien, un adversaire peut empêcher l’armée de se mobiliser correctement et, en cas de conflit armé, de coordonner ses forces terrestres.

Au même titre que l’armée ne peut pas intervenir sans soutien aérien, les Forces aériennes dépendent du reste de l’armée pour la logistique, la protection des infrastructures, la cyberdéfense ou encore l’aide à la conduite.

Les Forces aériennes apportent une contribution essentielle aux missions de l’armée, par exemple en soutenant les autorités civiles et en s’investissant pour la promotion de la paix à travers le transport par hélicoptère. Les avions de combat et les systèmes de défense sol-air de longue portée s’emploient ensemble à défendre et à sauvegarder la souveraineté sur l’espace aérien. Le programme Air2030, qui prévoit leur renouvellement, permettra de garantir la sécurité de l’espace aérien ces trente à quarante prochaines années. Le choix des moyens ne se fait pas seulement en fonction des besoins de police aérienne, car la sauvegarde de la souveraineté aérienne peut se transformer, suivant le niveau de menace, en défense aérienne.