print preview Retour Page d'accueil

Le service militaire: une chance et une valeur ajoutée pour les jeunes femmes

Les femmes dans l'armée restent minoritaires, représentant actuellement moins de 1% de l'effectif total. L'augmentation de la proportion de femmes est une priorité pour l'armée. Celle-ci souhaite donc sensibiliser les femmes au service militaire et à la valeur ajoutée qu'il peut représenter pour elles. Entretien avec Mme Marina Weber-Tinner, responsable du recrutement des femmes dans l'armée et officier de milice.

14.04.2021 | Communication Défense, Jonathan Binaghi

Le service militaire offre de nombreux atouts aux jeunes femmes.
Le service militaire offre de nombreux atouts aux jeunes femmes. © VBS/DDPS, Philipp Schmidli

En Suisse, les femmes ne sont pas soumises à l'obligation de servir et le nombre de femmes actuellement en service reste très faible. Le fait qu'il s'agisse d'un service volontaire explique-t-il ces chiffres ou y a-t-il d'autres facteurs ?

Marina Weber-Tinner: Comme pour tout ce qui est volontaire, soit on s'y intéresse, soit on ne s'y intéresse pas. En élargissant l'éventail des événements d'information et en multipliant les événements publics où l'armée est présente, nous essayons d'entrer en contact avec les femmes et de susciter leur intérêt, y compris l'intérêt de celles qui ne se seraient pas portées volontaires de leur propre initiative. Ces mesures sont couronnées de succès et les chiffres ne manquent pas. Même si leur nombre n'atteint pas l'ordre des centaines, chaque femme qui s'engage est un succès pour nous.

Comme il s'agit d'un service volontaire, vous devez inciter les femmes à servir plus qu'on ne le fait avec les hommes. Quels sont les éléments qui influencent le recrutement des femmes aujourd'hui ?

Les raisons de se présenter au recrutement sont très individuelles. Les motivations les plus souvent citées sont : connaître ses limites, acquérir une nouvelle expérience, se préparer à une future carrière - en tant que policière ou infirmière, par exemple - contribuer à la sécurité de notre pays, ainsi que pour l'égalité. À cet égard, il faut noter que de nombreuses femmes sont intéressées par le service dans des troupes combattantes.

Alors que le processus de recrutement pour les hommes est défini, la politique s'est récemment prononcée contre l'obligation pour les femmes de se présenter également à la journée d'information. Comment atteignez-vous le public féminin ?

Nous nous appuyons sur différentes actions et différents canaux : des lettres et des invitations ciblées et parfois multiples à une journée d'orientation, à des événements d'information réservés aux femmes, avec une présence en ligne et une participation accrue aux événements publics, par exemple lors de manifestations ou dans les écoles. Malgré tout cela, de nombreuses jeunes femmes ne sont pas encore conscientes de l'opportunité que représente le service militaire et de la valeur ajoutée qu'il peut leur apporter. Par conséquent, elles ne bénéficient pas de l'offre. C'est pourquoi il est important d'être encore plus présent et d'informer constamment et activement les jeunes femmes.

Dès le recrutement, les femmes sont traitées de la même manière que les hommes en termes de possibilités et d'obligation de servir. Quelles sont les difficultés et les défis auxquels une femme doit faire face pendant son service ?

Le premier obstacle - appelons-le ainsi - consiste souvent à informer la famille et l'employeur. Mais dès qu'une femme s'est engagée, tout correspond au parcours d'un homme. À un stade ultérieur, un autre défi pourrait être, par exemple, la compatibilité du service militaire et de la famille ; mais ici, nous pouvons fournir de bonnes solutions.

Comment une présence féminine est-elle généralement perçue dans un environnement traditionnellement masculin comme l'armée ?

Bien entendu, une femme se distingue par son apparence. Cependant, elle ne veut pas de traitement spécial. Elle s'annonce pour le service militaire pour travailler avec ses camarades masculins et exécuter, comme eux, les ordres qu'elle reçoit. Elle gagne le respect grâce à ses compétences sociales et professionnelles en se comportant exactement comme ses camarades masculins. En général, la présence de femmes dans une troupe ou un état-major est une valeur ajoutée car les femmes apportent avec elles des expériences, des valeurs, des idées et des façons de penser différentes de celles de leurs collègues masculins.

Marina Weber-Tinner

Marina Weber-Tinner
Marina Weber-Tinner

Marina Weber-Tinner s'occupe de toutes les questions liées au recrutement. Cela comprend le traitement des candidatures, la coordination avec les centres de recrutement, la création de dossiers d'information et de dépliants, et la fourniture d'informations, par exemple, sur le nombre de points nécessaires en sport pour l’incorporation à telle ou telle fonction. En tant qu'officier de milice, elle peut informer et orienter avec précision les jeunes femmes intéressées à faire le service militaire.

Femmes à l’armée : chances égales à prestations égales