print preview Retour Page d'accueil

Stage de perfectionnement 1 pour sof carr – un véritable cocktail d'expériences

Revenir à l'"Académie" des sous-officiers de carrière n'est pas sans susciter une certaine émotion chez les participants. Chacun d'entre eux a emporté de nombreux souvenirs marquants à l'issue des deux ans de formation de base à Herisau. Aujourd'hui, l'heure du RASSEMBLEMENT a de nouveau sonné, cette fois pour une formation complémentaire – un profit pour tous

27.04.2021 | Communication ESCA

Klassenfoto WAL 1-21


Les participants du Stage de perfectionnement 1 (SP 1) comptabilisaient chacun quelque dix années d'expérience professionnelle. Placé sous la direction de l'adjudant-chef Egger, le corps enseignant, très motivé, a utilisé ce large éventail de connaissances et de compétences afin d'enrichir les séquences d'enseignement.

Le stage a permis d'entraîner et de mettre à l'épreuve les capacités de communication, de réflexion et d'introspection. Dans le cadre de leurs futures fonctions, les participants devront également être en mesure de transmettre des contenus de manière adaptée à leur public cible. Afin de sensibiliser autant que possible les participants à cet enjeu, la formation MIKA (Formation au Management, à l’Information et à la Communication de l'armée), par exemple, a pris la forme de jeux de rôles faisant intervenir des acteurs et des actrices.

Lors de leurs interventions, le commandant de corps Walser (chef cdmt Instr), le divisionnaire Seewer (cdt FSCA) et le brigadier Niederberger (cdt ESCA) ont rendu les participants attentifs aux enjeux stratégiques de l'armée et leur ont fait part de leurs visions d'égal à égal. Les aides de commandement du chef de l'Armée et du commandement de l'Instruction ont exposé leur conception de la profession, leurs attentes et leur estime pour le travail quotidien des sous-officiers de carrière.

De nombreuses discussions ainsi qu'un échange actif avec les autres participants sur les réalités du travail quotidien ont complété le SP 1. Pendant les six semaines qu'a duré le stage, les plages de repos étaient rares ; pas un instant ne passait sans que les participants n'échangent avec leurs camarades, au sujet de leurs activités ou du développement des différents domaines de l'armée. Une période intensive, qui a non seulement fourni aux participants de nouveaux outils professionnels, mais a également donné à chacun l'occasion de sortir de sa routine quotidienne, de réfléchir à son propre travail et, grâce aux connaissances acquises, de retourner à son lieu de travail avec de nouvelles idées. Les sous-officiers de carrière de niveau E 3 pourront désormais démontrer leurs nouvelles compétences aussi bien dans le domaine de la formation à la conduite (à l'échelon du sous-officier) que sur le plan technique.