print preview Retour Page d'accueil

De la postulation à l’engagement à l’étranger

Au Centre de compétences SWISSINT, une équipe de dix personnes veille à ce que le personnel adéquat soit toujours déployé dans la bonne fonction au bon moment. En tant que remplaçante de la cheffe du personnel, Larissa Furrer veille notamment au recrutement des volontaires pour les missions de promotion militaire de la paix accomplies par l’Armée suisse à l’étranger. Dans cet entretien, elle explique quels sont les défis de son travail et révèle quelques trucs et astuces pour postuler.

27.02.2021 | Communication SWISSINT

Larissa Furrer, responsable adjointe du personnel auprès de SWISSINT
Larissa Furrer, responsable adjointe du personnel auprès de SWISSINT

Larissa, dans l’équipe RH de SWISSINT, vous êtes responsable de la planification et du recrutement du personnel pour quinze missions différentes de promotion de la paix. Quelles sont vos tâches ?

À SWISSINT, notre équipe RH est, pour ainsi dire, le service du personnel pour l’ensemble des missions de promotion militaire de la paix. Nous recevons les candidatures, organisons les entretiens d’embauche et les documents de voyage nécessaires, délivrons les contrats et sommes responsables du paiement des salaires. Nous établissons également les contrats de formation et d’engagement de notre personnel. En raison de la nature temporaire de l’emploi des soldats de la paix, et donc de la rotation fréquente du personnel, nous établissons chaque année environ 900 contrats de ce type.

 

Quels sont les défis auxquels vous êtes confrontée dans votre travail ?

Il y a essentiellement deux défis principaux dans le domaine du recrutement. Contrairement à la milice, les engagements de promotion militaire de la paix se font sur une base volontaire. L’un des défis consiste donc à trouver la bonne personne pour chaque fonction : dans la promotion militaire de la paix, il existe d’innombrables fonctions différentes, qui évoluent de manière dynamique et ont toujours des exigences différentes. Par exemple, une fonction peut requérir une expérience professionnelle civile, la possession d’un permis de conduire d’une certaine catégorie ou un grade d’officier, nécessaire notamment pour un engagement en tant qu’officier d’état-major ou observateur militaire de l’ONU.

 

Et le deuxième défi ?

Afin de relever le premier défi, notre équipe a besoin de diverses informations de la part des candidats. Cela va au-delà de l’envoi d’un CV et d’une lettre de motivation, comme souvent pour une candidature dans le secteur privé. C’est pourquoi une description de la procédure de recrutement se trouve sur le site web de SWISSINT, et le formulaire de candidature comprend une liste des documents à envoyer, notamment : questionnaire personnel, extrait de casier judiciaire, attestations ou certificats de travail et, pour les officiers, qualifications militaires. Malheureusement, il arrive souvent que le dossier de candidature ne soit pas complet. Ces documents constituent une base importante pour nous. Sans eux, nous ne pouvons pas évaluer le dossier d’un candidat avec les spécialistes du domaine et organiser les journées de recrutement. Par conséquent, il arrive qu’un début de mission souhaité ne puisse avoir lieu, car nous devons d’abord demander au candidat de rassembler les documents manquants, ce qui peut prendre beaucoup de temps.

 

Comment postuler à une mission de promotion de la paix ?

Les personnes intéressées par une mission à la SWISSCOY ou au sein de l’EUFOR peuvent télécharger les formulaires de candidature depuis notre site web, sous « KFOR SWISSCOY (Kosovo) » ou « EUFOR LOT (Bosnie‑Herzégovine) ». Pour celles qui s’intéressent aux missions de l’ONU, au déminage humanitaire ou au développement des capacités, les documents requis se trouvent sur le site sous la catégorie respective. Dans tous ces formulaires, le candidat trouvera la liste des documents à fournir.

 

Quels sont les documents à soumettre impérativement ?

Pour évaluer la candidature, nous exigeons actuellement les documents suivants :

 

  • formulaire de candidature ;
  • questionnaire personnel SWISSINT ;
  • lettre de motivation ;
  • curriculum vitae ;
  • copie du livret de service (toutes les pages, y c. les pages vierges) ;
  • copie des certificats et des attestations de travail ;
  • copies des certificats de capacité des études ou de l’apprentissage ;
  • copie des diplômes ;
  • extrait du casier judiciaire et du registre des poursuites, ne datant pas de plus de trois mois ;
  • sous-officiers supérieurs et officiers : qualifications militaires ;
  • copie du permis de conduire (recto et verso) ;
  • photo portrait en couleur.

 

Quelle est la procédure après l’envoi d’un dossier complet ?

Nous étudions chaque demande en détail. Si nous avons des questions, nous contactons bien entendu le candidat. Lorsque les conditions sont remplies, nous organisons le premier jour de recrutement du candidat dans l’un des centres de recrutement de l’armée, où ont lieu, par exemple, un contrôle médical et, selon la fonction, un entretien de cadre ou un test d’aptitude sur ordinateur pour les conducteurs. Si les résultats sont bons, nous invitons les candidats à Stans-Oberdorf, où, pour les missions au profit de la SWISSCOY, de l’EUFOR et du déminage humanitaire, un entretien d’une journée a lieu. Nous menons alors un entretien personnel avec les candidats ou une conversation sur le service spécialisé. Pour les candidats de toutes les autres missions, une évaluation de deux jours a lieu à Stans-Oberdorf.

 

Quels conseils pouvez-vous donner aux personnes souhaitant s’engager au profit de la promotion militaire de la paix ?

Dans tous les cas, il est important de bien évaluer ses propres capacités. Je conseille à celles et ceux qui sont intéressés de consulter les descriptifs de poste et de postuler pour le poste qui correspond le mieux à leurs compétences. Ils se trouvent sur notre site web sous les rubriques de gauche « Offres d’emploi ». Parfois, en étudiant un dossier de candidature, nous avons aussi d’autres propositions. Nous faisons alors part de ces suggestions à la personne pour qu’elle puisse y réfléchir. Une fois que la personne a choisi une ou plusieurs fonctions, elle peut commencer à remplir le formulaire de candidature et à rassembler les documents nécessaires. Nous nous tenons bien sûr à disposition du candidat en cas de questions, par courriel à rekr.swissint@vtg.admin.ch ou par téléphone au 058 467 58 58 (sélection 1). Je conseille également aux candidats de prévoir suffisamment de temps pour rassembler leurs documents. Plus vite nous recevrons l’intégralité du dossier, plus vite nous pourrons entamer le processus de sélection.