print preview Retour Page d'accueil

Un premier pas dans l’univers de l’électromobilité

La conseillère fédérale Viola Amherd souhaite que l’armée soit plus verte. La Base logistique de l’armée s’est lancée dans la concrétisation de cet objectif en chargeant le Service préposé aux automobiles de miser sur des solutions écologiques. Des militaires de carrière seront désormais équipés de véhicules électriques et hybrides.

08.02.2021 | Communication Défense, Gwendolyn Schmidt et Simon Grunder

002_Autoflotte
Le Service préposé aux automobiles livre une première tranche importante de véhicules hybrides aux aspirants officiers de carrière de l’ACAMIL. © VBS/DDPS Gwendolyn Schmidt

Daniel Schumacher, chef du Service préposé aux automobiles de la BLA, entre visiblement satisfait dans le garage avec René Pfau, sous-officier de carrière. Nous y sommes. Son engagement considérable de ces derniers mois pour une flotte de véhicules plus écologique a porté ses fruits : un véhicule électrique de plus est mis en circulation.

Du CO2 à l’air pur

Au printemps 2020, le divisionnaire Thomas Kaiser, chef de la BLA, a mandaté Daniel Schumacher pour amorcer la transition écologique du parc automobile des militaires de carrière. La BLA a lancé un projet pilote qui lui tient tout particulièrement à cœur. En effet, M. Schumacher croit que des véhicules électriques et hybrides sont l’avenir de la mobilité. « Aujourd’hui, je souhaiterais préparer le terrain pour réduire les émissions de CO2 et contribuer ainsi à une société plus écologique. » Ce projet suscite un vif intérêt auprès des militaires de carrière. Depuis le coup d’envoi de la campagne en mars, ce sont dix d’entre eux qui ont eu la possibilité de recevoir une voiture électrique.

Maintien du projet malgré la situation

Au printemps 2020, Daniel Schumacher s’est lancé à corps perdu dans ce projet. Il a établi un catalogue dans lequel figurent 26 véhicules et des informations importantes concernant l’électromobilité et l’essai pilote. Puis le semi-confinement est arrivé. Le projet pilote a été mis en veilleuse. Il était impossible de faire des visites et de procéder à des courses d’essai ; les véhicules n’ont même pas pu être commandés. Étant donné que ni les fabriques ni les garages n’étaient ouverts, n’était disponible que ce qui se trouvait déjà sur le marché.

Des réservoirs vides aux accumulateurs pleins  

Une station de recharge située dans un rayon proche est un aspect important qui entre en ligne de compte dans l’organisation d’une flotte de véhicules électriques. Dans le cadre de l’essai pilote, des stations seront installées, selon les possibilités, sur les lieux de travail et aux domiciles des militaires de carrière. « Par chance, il y a bientôt en Suisse plus de stations de recharge publiques que de stations d’essence », précise Daniel Schumacher. En fin de compte, c’est le militaire de carrière qui décide avec quel véhicule il souhaite se déplacer, dans les limites du budget fixé. Actuellement, plusieurs véhicules électriques de la flotte de Daniel Schumacher circulent déjà et d’autres sont déjà commandés.

Le projet pilote a démarré. Daniel Schumacher est persuadé que son projet fera entrer sans délai les véhicules de service des militaires de carrière dans une nouvelle ère de l’électromobilité. « Il est bon de savoir que la direction nous soutient », car Daniel Schumacher sait qu’il est préférable d’avancer le vent en poupe. Son but est que la flotte des véhicules des militaires de carrière puisse voir arriver d’autres véhicules électriques dans le futur.

Des véhicules électriques pour l’administration fédérale

La conseillère fédérale Viola Amherd, cheffe du DDPS, a édicté de nouvelles règles concernant l’acquisition de véhicules pour l’administration fédérale. À partir de cette année, afin de réduire les émissions de CO2, le DDPS n’achètera en principe pour les différents départements que des véhicules tout électriques. Cette décision s’inscrit dans le cadre du train de mesures sur le climat décidé par le Conseil fédéral pour l’administration fédérale.

Nouvelles directives du DDPS : des véhicules électriques pour l’administration fédérale