print preview Retour Page d'accueil

La précision féminine pour la sécurité en vol

Depuis des années, l’Armée suisse milite en faveur de la promotion des femmes, que ce soit dans la milice ou au sein de l’organisation professionnelle. Christina Keller, cheffe Support des Forces aériennes sur les aérodromes militaires d’Emmen et d’Alpnach, en est un bon exemple. Dans son rôle de dirigeante, elle fait preuve de créativité, d’esprit d’innovation et de conscience écologique.

04.01.2021 | Communication Défense, Simon Grunder et Eve Hug

Büro_fr
Christina Keller, cheffe Support des Forces aériennes sur les aérodromes militaires d’Emmen et d’Alpnach. © VBS/DDPS, Dominique Schütz

Pour Ueli Tschan, chef du centre logistique de l’armée d’Othmarsingen, la promotion des femmes a toujours été une question centrale et un élément essentiel de ses décisions. En tant que supérieur direct, il a nommé pour la première fois une femme, Christina Keller, au poste de cheffe Support des forces aériennes. U. Tschan et C. Keller sont d’accord pour dire que la présence des femmes dans l’armée et le travail du Support des Forces aériennes ne sont pas suffisamment perçus. Cela doit changer de toute urgence. C. Keller, par son travail innovant, et U. Tschan, avec sa volonté de promouvoir systématiquement les femmes, sont sur la même longueur d’onde. Depuis la mi-2019, C. Keller est, avec son équipe de 40 personnes, responsable de nombreuses prestations logistiques sur les bases aériennes d’Emmen et d’Alpnach.

Un écart d’un millilitre entre le succès et la catastrophe

Christina Keller et son équipe portent une grande responsabilité dans la sécurité des avions qui décollent et atterrissent à Emmen et Alpnach. Ils veillent par exemple à garantir la propreté des pistes pour permettre une exploitation sans accident. « Personne ne peut décoller si nous n’effectuons pas un travail soigné et correct », explique C. Keller.

Cela peut devenir un véritable défi en hiver en cas de chutes de neige persistantes. C’est pourquoi les collaborateurs de C. Keller sont constamment formés aux systèmes de pistes et de déneigement. Par ailleurs, en tant que membres du corps interne des sapeurs-pompiers, ils se tiennent toujours prêts à partir en cas d’événement. En outre, les feux de signalisation du système d’atterrissage sur les pistes doivent toujours être réglés selon l’angle prescrit et contrôlés régulièrement. Un centimètre trop bas et le pilote reçoit des informations divergentes qui peuvent avoir des conséquences négatives sur la sécurité de vol.

Le contrôle et la surveillance de la qualité du carburant est aussi une mission importante. Un carburant de mauvaise qualité peut endommager le moteur et, dans le pire des cas, entraîner la chute de l’avion. La gestion des magasins de pièces de rechange des systèmes d’Alpnach et d’Emmen est également de la responsabilité du Support des Forces aériennes car les pièces ont une date d’expiration après laquelle elles doivent être mises au rebut. « L’installation d’une pièce de rechange périmée dans un aéronef peut avoir des conséquences fatales pour la sécurité de vol. »

Une bonne compréhension de l’être humain et de l’environnement

La collaboration avec les différentes organisations sur place, notamment les Forces aériennes, la Base d’aide au commandement, la Police militaire, armasuisse, RUAG et Skyguide, est également un défi. Pour Christina Keller, la clé du succès est la compréhension professionnelle de chaque interlocuteur, l’aptitude à définir des priorités et une relation de camaraderie avec tous : « Ce sont des valeurs qui rendent possible une coopération réussie. Il est très important pour moi de vivre ces valeurs en conséquence. »

Le développement durable et la protection de l’environnement sont également des questions importantes dans le travail quotidien de C. Keller : en plus de l’approvisionnement du site en énergies renouvelables, elle a à cœur de promouvoir la biodiversité et la diversité des espèces. Elle a par exemple planté elle-même des herbes aromatiques vivaces dans les bordures entourant le bâtiment en remplacement du lierre existant. Outre le fait qu’elles sont plus faciles à entretenir, elles fournissent également de la nourriture pour les animaux et les humains, et augmentent la diversité végétale de l’aérodrome militaire d’Emmen.

Christina Keller assure la sécurité en vol avec une précision féminine et, en tant que première cheffe Support des Forces aériennes, elle conduit son équipe au succès dans un esprit créatif, innovant et écologique. Il y a de quoi être impressionné.

Photos

Thèmes associé

Une armée pour tous