print preview Retour Page d'accueil

Campagne Apprentissages 2021

Après l’annulation de plusieurs salons professionnels et manifestations en raison de la crise du coronavirus, la nouvelle campagne publicitaire visant à promouvoir les apprentissages de l’Armée suisse a été lancée en août.

14.12.2020 | Personnel Défense, Helen Alt

180910_Logo_fr
Les vidéos ont été directement tournées sur les lieux de travail des apprentis. (Photos, VBS/DDPS, Sarina Grädel)

Afin de faire connaître plus largement les 30 apprentissages différents que propose l’armée et, plus particulièrement, de recruter des apprentis pour la rentrée 2021, une équipe du marketing du personnel Défense a lancé différentes actions de communication entre mai et août 2020. Des affiches pour camions, des visites virtuelles d’ateliers, des annonces, des reportages et de nombreuses vidéos ont été réalisés en étroite collaboration avec le Centre des médias électroniques (CME) et la Communication Défense.

Des apprentis engagés sur les réseaux sociaux

Dans le cadre de cette vaste campagne, le public cible a été informé via les réseaux sociaux sur l’offre de formation et les places d’apprentissage disponibles au niveau régional. Snapchat et Instagram ont été utilisés pour toucher le groupe cible des jeunes, et Facebook pour les enseignants et les parents. Des annonces et des reportages ont été publiés dans la presse régionale et dans divers numéros spéciaux. De plus, des apprentis de tous les domaines de l’armée se sont proposés pour tourner des vidéos et donner un aperçu de leur apprentissage dans de courts clips.

Premiers succès visibles

Au total, près de 130 places d’apprentissage ont été proposées au cours des cinq semaines de campagne. Rico Kaufmann, formateur à l’aérodrome d’Alpnach, a déjà pu tirer un premier bilan à la fin septembre : « Par rapport à l’année dernière, j’ai reçu beaucoup plus de candidatures, et de meilleure qualité. » Les deux places d’apprentis polymécaniciens à Alpnach ont été rapidement attribuées. La situation au Centre logistique de l’armée d’Othmarsingen est similaire. Simon Zulliger, responsable de la gestion des apprentis, raconte : « Nous avons déjà pu recruter d’excellents candidats, notamment pour les métiers de l’automobile. En termes de quantité, nous avons reçu jusqu’ici à peu près le même nombre de candidatures qu’auparavant. »

Beaucoup de clics et de likes

Les chiffres de l’évaluation parlent également d’eux-mêmes : environ 8 millions d’impressions ont été enregistrés globalement sur l’ensemble des canaux. Les places, dotées d’un lien, ont recueilli 18 800 clics. Snapchat est arrivé clairement en tête. Le service de messagerie instantanée très populaire notamment auprès des jeunes a enregistré près de 15 500 clics sur les apprentissages proposés.

De ce fait, rapidement, il n’est plus resté beaucoup de toutes les places d’apprentissages publiées initialement. Même si le processus de candidature était encore en cours début octobre, Nora Schlup, responsable de la gestion des apprentis Défense, a pu tirer un premier bilan : « En tout état de cause, la campagne a pu compenser l’absence de salons. Avec Snapshat en particulier, nous avons été en mesure de rendre accessibles à un public jeune les apprentissages offerts par l’armée. »

Connaissez-vous ...

Connaissez-vous un jeune voisin, ou avez-vous une filleule, ou des enfants en dernière année scolaire ? En scannant le code QR, vous accéderez à tous les clips sur nos apprentissages et aux visites virtuelles de nos ateliers. Jetez-y un coup d’œil !

Photos

Thèmes associé

Une armée pour tous