print preview Retour Page d'accueil

Vols de mesure de la radioactivité à basse altitude

Ces jours-ci, un hélicoptère des Forces aériennes effectue des mesures spéciales. Un appareil mesure la radioactivité pour découvrir d'éventuelles sources radioactives. Pour ce faire, l'équipage doit survoler la zone à basse altitude, à savoir 90 mètres. La campagne de radiométrie actuelle se concentre sur la Suisse romande.

13.11.2020 | Communication Défense, Fahrettin Calislar

Super Puma Radiometrie (out)
Un Super Puma survole actuellement la Suisse romande. (Photos: VBS/DDPS)

Jusqu'à mi-novembre, un Super Puma spécialement équipé des Forces aériennes suisses survole à basse altitude les régions de Genève, Vaud et Fribourg. Un appareil spécial mesure les rayonnements naturels et artificiels et recherche les sources radioactives. Afin de cartographier le territoire de manière aussi complète que possible, l’hélicoptère survole le secteur considéré en suivant des lignes parallèles, généralement espacées de 250 mètres. Si nécessaire, l'hélicoptère survole une seconde fois le secteur. Des véhicules de radiométrie spécialement équipés cartographient les agglomérations et les voies de circulation. Les résultats sont ensuite reportés sur une carte.

Aider et s'entraîner

Le Centre de compétences NBC-DEMUNEX est responsable de la campagne. Des mesures similaires sont effectuées par la Centrale nationale d'alarme (CENAL), en collaboration avec les Forces aériennes et le Centre de compétence à proximité des centrales nucléaires, des infrastructures critiques ainsi que dans les zones fortement peuplées. En raison du coronavirus, seuls les opérateurs professionnels du Centre de compétences seront déployés sur les vols cette semaine ; en général, les spécialistes de milice de l'armée en profitent aussi pour s'entraîner. C'est aussi l'occasion de tester l'équipement spécial qui peut être installé sur les hélicoptères dans un court laps de temps.

Aide en cas d'urgence

Pour des questions de sécurité, les vols n'ont lieu que dans des conditions météorologiques appropriées. L'hélicoptère provoque quelques nuisances sonores pendant les heures de travail. Toutefois, les vols sont interrompus durant la pause de midi.

Selon Stéphane Maillard du Centre de compétences NBC-DEMUNEX, les résultats des mesures permettent d'actualiser les cartes; des connaissances qui peuvent être utiles en cas d'urgence. De telles capacités de détection pourraient être requises lors d’incidents dans une centrale nucléaire ou lors d’accidents de transport ou industriels. Après la campagne de mesure, les résultats sont évalués et les données sont mises à la disposition des autorités compétentes et des partenaires civils. En engageant ses spécialistes et ses moyens, l'armée fournit des informations sur lesquelles les autorités civiles pourront se baser pour prendre des décisions en cas d'incident nucléaire.