print preview Retour Page d'accueil

Munitions non explosées ou ratés

En 2019, le Centre de compétences NBC-DEMUNEX a fait exploser 297 ratés, contribuant ainsi à la sécurité générale. Les préposés à l’élimination des munitions non explosées de Spiez travaillent toute l’année, 24h sur 24. Leur engagement permet de garantir que les sentiers soient sûrs, que l’eau des lacs reste propre et que les évacuations de matériel suspect se déroulent sans danger. Vous pouvez nous y aider !

08.10.2020 | Communication Défense, Michael Senn

Les ratés sont évacués par les experts, qui les font ensuite exploser, les mettant ainsi définitivement hors d’état de nuire. (VBS/DDPS, Alex Kühni et Michael Senn)
Les ratés sont évacués par les experts, qui les font ensuite exploser, les mettant ainsi définitivement hors d’état de nuire. (VBS/DDPS, Alex Kühni et Michael Senn)

La Centrale d’annonce des ratés (CAR) sise à Spiez est le point de départ de tout engagement des préposés à l’élimination des munitions non explosées. Elle réceptionne, via une application pour smartphone, par courriel ou par téléphone, les notifications relatives à la découverte de ratés. L’année passée, la CAR a enregistré 738 annonces, ce qui correspond à une hausse significative de 24 % par rapport à la moyenne sur dix ans. Pour chaque cas, les experts ont besoin d’informations sur le site où les munitions ont été découvertes ainsi que sur le type et l’état des explosifs, ce qui leur permet de prendre la bonne décision quant à la marche à suivre pour les éliminer.

Jusque dans les endroits les plus reculés

Plus de 40 % des notifications proviennent des cantons de Berne, des Grisons et du Valais. Cela ne dépend pas seulement de la taille de ces cantons, mais aussi du fait qu’ils sont très appréciés des randonneurs. En outre, ils comptent un nombre important de places de tir, qu’elles soient anciennes ou encore utilisées, et de zones de but. Ces sites parfois difficilement accessibles rendent les évacuations particulièrement compliquées. Il n’est pas rare que les préposés à l’élimination des ratés doivent recourir à des hélicoptères. En 2019, 46 tonnes de ferraille ont ainsi pu être évacuées de ces endroits reculés.

Les glaciers disparaissent, la charge de travail augmente

Même si l’armée réduit ses activités de tir, le nombre d’annonces reçues par la CAR augmente chaque année. La fonte accrue des neiges et des glaciers, la bonne collaboration entre la troupe et la police ainsi que les nombreuses activités de loisirs en montagne expliquent cette hausse. Sur le long terme, il faut cependant compter avec une baisse des notifications, étant donné que moins de tirs sont effectués et que beaucoup de places de tir et de zones de but font actuellement l’objet d’un démantèlement. Les ratés sont souvent découverts après un certain laps de temps, à la suite de phénomènes naturels tels que la fonte des neiges ou les coulées de pierres, ou lors de grandes opérations de déblayage ; le recul des cas n’est donc pas encore perceptible.  

Une surprise explosive

S’ils sont pour la plupart découverts dans les régions de montagne, les ratés, les restes de munitions ou d’autres projectiles du même type sont aussi souvent détectés dans les lacs et les cours d’eau ; il arrive également qu’ils soient repérés lors de travaux de déblaiement dans des bâtiments ou lors de fouilles. Ces découvertes font parfois la une des magazines, étant donné qu’il faut, en fonction des cas, évacuer des immeubles entiers voire toute une zone d’habitations. Peu importe la taille et l’état du dispositif détecté,

Adopte le bon comportement et protège-toi ainsi que les autres : Ne pas toucher, marquer l’emplacement et signaler par téléphone en appelant le 117 ou via l’application.

 

Ces règles vous permettent de prendre les bonnes décisions, de ne pas prendre de risque inutile et de signaler correctement l’endroit pour d’autres promeneurs et pour les personnes chargées d’éliminer les munitions non explosées. Grâce à votre annonce, vous pouvez aider les experts de Spiez à faire leur travail au mieux et continuer à garantir votre sécurité.

Notifier la découverte de ratés

Par ratés, on entend les munitions qui n’ont pas entièrement ou pas du tout explosé. Notamment parce qu’elles se trouvent dans l’eau, dans la neige, ensevelies dans un sol meuble ou parce que le détonateur n’a pas fonctionné correctement. Les ratés et les restes de munitions se trouvent souvent sur des places de tir, dans des zones de but situées en montagne, sur des glaciers, mais aussi dans les caves et les greniers d’anciens militaires qui avaient conservé ces dispositifs en souvenir de leurs années de service. Pour éviter les accidents, il faut absolument respecter les règles suivantes : Ne pas toucher, marquer l’emplacement et signaler par téléphone en appelant le 117 ou via l’application. Lorsque cela est possible, utilisez l’application prévue. Vous pouvez la télécharger gratuitement sur l’App Store d’Apple ou sur Google Play Store. Sinon vous pouvez signaler l’objet que vous avez trouvé par téléphone en appelant le 117.

Télécharger l’application d’annonce des ratés

qr-code

Thèmes associé

Ratés