print preview Retour Page d'accueil

Sécurité routière dans des conditions extrêmes

Les conducteurs de l’armée suivent un cours de sécurité routière du Touring Club Suisse (TCS) dans leur instruction de base. Ils y testent leurs véhicules dans des conditions extrêmes telles que dans des virages serrés, sur une route mouillée ou lors d’un freinage d’urgence. Voyons comment se déroule un cours avec le Duro et le Mercedes classe G.

24.09.2020 | Communication Défense, Ruth van der Zypen

DSC05113_Hauptbild
Le chef instructeur Philippe Bruat donne par radio des instructions en français et en allemand aux conducteurs. (Photos : VBS/DDPS, Ruth van der Zypen et Mario Aebersold)

Philippe Bruat, ex-conducteur de char et chef instructeur rafraîchit les connaissances théoriques des participants au cours donné au centre TCS de Lignières (NE). Comment les conducteurs des véhicules de l’armée réagissent-ils lorsqu’ils conduisent et freinent dans un virage ? Le cours d’aujourd’hui les informe à ce sujet. Il s’agit de l’un des 700 cours de sécurité routière qu’organise chaque année le TCS pour l’armée.

Des pneus qui crissent et l’ABS qui broute

Sur le slalom, les participants testent déjà le comportement du camion léger Duro et du Mercedes classe G. Puis ils effectuent un virage sur route mouillée. Les conducteurs de l’armée entrent de plus en plus vite dans ce virage jusqu’à ce que les pneus crissent, que l’ABS broute ou même que le véhicule s’immobilise sur le côté de la piste. Lors d’une manœuvre pour éviter un obstacle, chaque conducteur se rend compte rapidement lorsque son véhicule atteint ses limites. Ces exercices exigeants permettent d’accroître la sécurité routière.

Des connaissances utiles également au civil

Un participant au cours, le lieutenant Julien Quiot des Écoles de ravitaillement 45 est satisfait : « Je profiterai de ce que j’ai appris aujourd’hui, non seulement pour mon service militaire, mais aussi dans le privé. Ces connaissances m’aideront à adopter un comportement plus sûr sur la route au quotidien. » L’armée donne beaucoup d’importance à l’entraînement à la conduite sécurisée et à un entraînement permanent dans ce domaine. Les cours que suivent les militaires servent à cela.

Photos

Conducteurs

Instruction conducteurs catégories 920E (jusqu’à un poids total de 3,5 t) et 931E (jusqu’à un poids total de 7,5 t)

Exigence : permis civil de catégorie B (voitures de tourisme)

Tâches principales : conducteur B, conducteur double fonction ; conduit des véhicules jusqu’à 3,5 t (cat. 920 E) ou 7,5 t (cat. 931E) et leur remorque, également dans des conditions difficiles. Assure la maintenance des véhicules et des remorques ; engage les mesures de remise en état nécessaires. Dispose de la formation minimale pour le transport de marchandises dangereuses.

Contenus : théorie, apprentissage en ligne ; instruction Ordonnance sur la circulation militaire ; prescriptions relatives à la conduite ; examens ; instruction à la conduite ; instruction spécialisée ; instruction technique ; nombre d’heures d’instruction : 67 (cat. 920E) ; 90 (cat. 931E)

Validité dans le civil : l’instruction militaire catégorie 931E est également valable au civil. Les militaires qui ont suivi l’instruction avec succès reçoivent le permis de conduire civil cat. C1E et D1E.