print preview Retour Page d'accueil

Histoire militaire : la défense suisse pendant la guerre froide

Les sous-officiers professionnels apprennent à transposer leurs activités de commandement à l'époque actuelle par le biais de la guerre froide.

21.09.2020 | Communication FSCA

1
Les participants du stage de formation de base 19-20

Un jeune sous-officier de carrière bien formé se doit de connaître l'histoire. Même si la conduite de la guerre a bien changé depuis la fin de la guerre froide et que les stratégies de défense ont évolué, certains principes sont encore valables de nos jours. Ainsi, l'Est continue de bénéficier d'une supériorité numérique, les frappes aériennes font toujours partie du répertoire des forces armées modernes et ce sont encore et toujours des forces terrestres qui devraient emporter la décision.

Sur la base des activités de conduite (5+2), les futurs sous-officiers de carrière apprennent à connaître l'adversaire d'autrefois, explorent le terrain correspondant et tentent de planifier et de mener le combat avec leurs propres moyens. C'est l'occasion de revenir à l'époque de la division de campagne 7, qui appartenait jadis au corps d'armée de campagne 4. En ce temps-là, l'ennemi venait de l'Est et la Division de Suisse orientale était prête à le combattre. Une intéressante plongée dans le passé !