print preview Retour Page d'accueil

Engagées au quotidien

Non seulement les Forces aériennes interviennent en cas d’urgence, mais elles fournissent des prestations indispensables 365 jours par an. Elles garantissent la souveraineté sur l’espace aérien, s’acquittent de services de police aérienne, assurent la protection de conférences internationales, recherchent des personnes disparues, apportent leur aide en cas de catastrophes naturelles et, enfin, transportent des troupes, du matériel ou des personnes.

14.08.2020 | Communication de la Défense, Eve Hug

6880_035_Alexander Kühni
Avions des Forces aériennes suisses : F/A-18, PC-21 et PC-7. (Photo: VBS/DDPS, Alexander Kühni)

Les Forces aériennes sont engagées quotidiennement pour garantir la sécurité dans l’espace aérien et depuis celui-ci. Elles assurent la surveillance radar de l’espace aérien suisse 24 heures sur 24 et contrôlent le respect des règles du trafic aérien. Seules les Forces aériennes ont les moyens nécessaires pour venir en aide à un aéronef civil en détresse ou éviter une violation de l’espace aérien suisse.

Service de police aérienne

Jusqu’à fin 2020, les Forces aériennes sont prêtes à décoller en quinze minutes au maximum avec deux F/A-18, chaque jour de 6 heures à 22 heures. Dès janvier 2021, cette disponibilité sera garantie en permanence. Chaque année, les F/A-18 effectuent plus de 600 heures de vol en engagement de police aérienne, dont 20 à 40 hot missions pour des violations graves des règles du trafic aérien ou de la souveraineté sur l’espace aérien et 250 à 350 live missions pour contrôler des aéronefs d’États étrangers survolant le territoire suisse.

Protection de conférences

L’utilisation de l’espace aérien est limitée pendant les conférences internationales qui se tiennent sur sol suisse. Ce sont les Forces aériennes qui font appliquer ces restrictions. Depuis 2003, elles assurent entre autres la protection du Forum économique à Davos. Outre les avions de combat F/A-18, des Super Puma et des PC-7 sont aussi engagés. La défense sol-air est également positionnée pour renforcer la sécurité de la manifestation.

Recherche de personnes

Les Forces aériennes maintiennent en permanence un Super Puma équipé du système de recherche infrarouge (FLIR) prêt à décoller dans l’heure qui suit l’alerte, de jour comme de nuit. Cette disponibilité élevée permet de rechercher et de sauver des personnes disparues et, plus rarement, de localiser des aéronefs qui se sont écrasés. Chaque année, les Forces aériennes viennent en aide à la police et au Corps des gardes-frontière dans vingt à cinquante opérations de recherche de personnes.

Aide et soutien

Les hélicoptères sont également engagés lors de catastrophes telles qu’incendies de forêt, sécheresse persistante, intempéries et autres catastrophes naturelles. Tout récemment, les Forces aériennes ont aidé à éteindre un incendie de forêt au Tessin. En outre, elles fournissent diverses prestations d’appui en faveur de la police et du Corps des gardes-frontière, par exemple en surveillant les frontières ou en assurant des transports. Comme les heures de vol effectuées pour l’aide en cas de catastrophe et les prestations de soutien varient sensiblement d’une année à l’autre, en général elles ne peuvent pas être planifiées.

Engagements à l’étranger

Les Forces aériennes suisses ne volent pas seulement en Suisse, mais également pour la promotion de la paix, ainsi que pour l’aide internationale en cas de catastrophe et l’aide humanitaire à l’étranger. Depuis près de vingt ans, deux à trois Super Puma volent au Kosovo pour y fournir des prestations de transport aux troupes engagées pour la promotion de la paix. Là aussi les Forces aériennes n’interviennent pas seulement en cas d’événement particulier, mais elles fournissent des prestations indispensables à longueur d’année.

Photos