print preview Retour Page d'accueil

«CORONA 20»: Des engagements supplémentaires de l'armée prennent fin

Mercredi 17 juin 2020, le soutien de l'armée aux corps de police cantonaux vaudois et genevois dans leurs tâches de protection des représentations étrangères prend fin. Ainsi, 50 policiers militaires professionnels restent encore engagés pour l'Administration fédérale des douanes (AFD) ainsi que 12 soldats de l'infanterie en service long pour maintenir leurs compétences en matière de protection des représentations étrangères.

16.06.2020 | Communication Défense, Jürg Nussbaum

armee-grenzeinsatz
VBS/DDPS/Armée suisse

L'engagement de l'armée dans les corps de police cantonaux de Genève et de Vaud pour la protection des représentations étrangères, qui devait initialement se terminer le 30 juin 2020, s'achève le mercredi 17 juin 2020. Cela signifie que l'AFD dispose encore de 50 policiers militaires professionnels jusqu'à la fin juin 2020. En outre, 12 soldats de l'infanterie en service long continueront leur service dans la protection des représentations étrangères pour maintenir leurs compétences sous la conduite du commandement de la police militaire.

Le 14 juin 2020, l’AFD a libéré les formations de milice de l’armée de leurs tâches de protection à la frontière nationale et dans les régions frontalières. Depuis le 27 mars 2020, l’armée apporte un soutien subsidiaire à l’AFD dans ses tâches de contrôle et de sûreté à la frontière nationale et dans les régions frontalières. Jusqu’à 650 soldats de milice ont par moment été engagés à cette fin. En plus de 50 policiers militaires professionnels, des militaires du bataillon de police militaire 3, du bataillon d’infanterie de montagne 91 et des bataillons d’infanterie 19 et 65 ont été engagés à la frontière avec la France, l’Allemagne et l’Autriche. Les missions de l’armée destinées à fournir des prestations d’aide ont déjà pris fin le 29 mai 2020 et les militaires du domaine sanitaire ont donc été licenciés.

Lorsque la mobilisation a été déclenchée le 16 mars 2020, le Conseil fédéral a chargé l’armée de soutenir le système de santé publique, l’AFD et les corps de police cantonaux avec un maximum de 8000 militaires. Depuis lors, jusqu’à 5000 militaires ont fourni des prestations d’aide et de protection dans tous les cantons suisses ainsi que dans la Principauté du Liechtenstein dans le cadre d’un service d’appui. Conformément à la devise « Engagée là où l’on a besoin d’elle », l’armée a effectué environ 300 missions à l’entière satisfaction des autorités civiles.

News


Documents

  • Concept de protection, Commandement de l’Instruction
    Tous les points mentionnés dans le présent concept de protection sont basés sur des ordres du médecin en chef de l’armée, sur la documentation et les aide-mémoire correspondants, ainsi que sur les recommandations de l’OFSP en matière de comportement et d’hygiène.
    07.07.2020 | PDF, 18 Pages, 144 KB