print preview Retour Page d'accueil

Nouvelle structure pour la Kosovo Force

Depuis plus de 20 ans, la Kosovo Force assure une mission de maintien de la sécurité au Kosovo. Afin de poursuivre cet engagement, la troupe multinationale pour la promotion de la paix a adopté une nouvelle structure depuis le 15 août 2019. Ainsi, elle compte désormais de nouveaux commandements régionaux, respectivement est et ouest, réunissant des forces cinétiques et non cinétiques.

04.11.2019 | : Sandra Stewart-Brutschin, Communication SWISSINT

191104_Thema-des-Monats_fr
Après la relève du contingent du 10 octobre 2019, la SWISSCOY a été réduite de 190 à 165 militaires.


Créée suite à un mandat de l’ONU et sous commandement de l’OTAN, la Kosovo Force (KFOR) est engagée aux Balkans depuis 1999. Depuis lors, elle n’a cessé d’adapter son organisation aux conditions de sécurité changeantes et aux besoins en découlant. La dernière transformation date du 15 août 2019, où les troupes multinationales est (Multinational Battlegroup East, MNBG-E) et ouest (Multinational Battlegroup West, MNBG-W) ainsi que les trois détachements régionaux mixtes (Joint Regional Detachments, JRD), respectivement sud-est, nord et ouest, ont été fusionnés en deux commandements régionaux (Regional Commands, RC).

Tandis que les deux MNBG étaient responsables des formations mobiles, les trois JRD assuraient le commandement des forces non cinétiques, c’est-à-dire des équipes de liaison et de surveillance (Liaison and Monitoring Teams, LMT). Or, cette répartition n’était plus optimale pour garantir le flux ciblé d’informations, la planification de l’engagement et sa conduite ainsi que la coordination des engagements communs. Les forces cinétiques et non cinétiques étant désormais subordonnées conjointement aux RC, la structure de commandement s’en trouve simplifiée et la conduite unifiée.

Ainsi, la responsabilité sectorielle a été partagée entre ces deux nouveaux RC : le MNBG-E ainsi que les deux JRD Nord et Sud-Est ont été fusionnés vers le RC Est, sous commandement des États-Unis, tandis que le MNBG-W et le JRD Ouest ont été réunis sous le RC Ouest, dirigé par les forces italiennes (voir carte). Cette nouvelle structure permet aux deux commandants d’introduire immédiatement les informations provenant des LMT dans la planification de l’engagement et de la coordination des forces cinétiques dans leur secteur d’engagement respectif. En effet, les informations recueillies par les LMT par leurs échanges avec la population locale, les représentants des autorités et les organisations non gouvernementales sont désormais transmises directement au RC correspondant. De cette manière, les commandements pourront en toute connaissance de cause décider d’un engagement éventuel des troupes pour le maintien de la sécurité et définir ses modalités.

Dans le RC Est, les forces cinétiques sont formées de militaires américains, polonais et turcs, tandis que les forces non cinétiques sont représentées par la Suisse, la Slovénie, l’Italie, la Finlande, la Grèce et la Hongrie. Le RC Ouest, quant à lui, est composé de militaires italiens, autrichiens, slovènes et moldaves, pour ce qui est des forces cinétiques, et polonais, suisses et turcs, en ce qui concerne les LMT.

Malgré son changement de structure, l’objectif de la KFOR reste le même : le maintien d’un environnement sûr et stable (safe and secure environment) et de la liberté de mouvement (freedom of movement) pour toutes les citoyennes et tous les citoyens du Kosovo. Elle a également pour devoir de soutenir l’aide humanitaire et la création d’un État stable, démocratique, multiethnique et pacifique. Pour ce faire, la KFOR dispose actuellement d’environ 4 000 soldats issus de 28 nations différentes.

Avec son contingent maximal de 165 militaires, hommes et femmes, la SWISSCOY contribue à cet effort. Elle fournit d’importantes prestations en faveur de la KFOR, grâce à son équipe d’élimination des munitions non explosées (Explosive Ordnance Disposal, OED), son détachement de transport aérien, ses policiers militaires et son équipe sanitaire. Par ailleurs, on retrouve des soldats et officiers d’état-major suisses au sein de quatre LMT, respectivement stationnées à Mitrovica et à Zubin Potok (RC Est) ainsi qu’à Prizren et à Malishevo (RC Ouest).

Depuis ce mois d’octobre 2019 et pour la première fois, c’est un officier de l’Armée suisse qui assume la fonction de remplaçant du commandant de la KFOR, et ce pour une période limitée d’un an. Cette nomination vient honorer l’engagement de longue date pour la stabilisation de l’ouest des Balkans mené par la Suisse ainsi que sa volonté de s’investir sur place. Lors de ses prochaines sessions de printemps et d’été, le nouveau parlement fédéral décidera de la prolongation du mandat de la SWISSCOY de 2021 à 2023.

 

Karte Kosovo f inkl Grenze
Suite à la restructuration de la KFOR en août 2019 ont été créés les commandements régionaux est et ouest, réunissant chacun des forces cinétiques et non cinétiques.

Thèmes associé

Swisscoy