print preview Retour Page d'accueil

Compte rendu d’expérience d'emploi déminage humanitaire

13.10.2019 | SWISSINT

Claudia Surer pendant son premier cours de formation concernant la mission Mine Risk Education pour l’UNMAS
Claudia Surer pendant son premier cours de formation concernant la mission Mine Risk Education pour l’UNMAS

De la Suisse au Sahara occidental : les expériences de Claudia Surer depuis sa formation jusqu’à son engagement pour l’UNMAS

Cinq mois et six jours : c’est le laps de temps qui sépare Claudia Surer de l’engagement qu’elle va accomplir dans le domaine du déminage humanitaire pour le compte du Service d’action antimines des Nations unies (UNMAS) dans la région du Sahara occidental. Claudia Surer est entrée pour la première fois en contact avec le Centre de compétences SWISSINT par son activité au sein d’armasuisse Immobilier. Lors de divers entretiens, elle a appris que l’Armée suisse envoie non seulement des contingents auprès de l’EUFOR, en Bosnie-Herzégovine, et de la KFOR, au Kosovo, mais qu’elle engage également des particuliers au profit de diverses missions onusiennes de promotion de la paix.

 

« Les autres cultures, la diplomatie et la politique internationale exercent depuis toujours une grande fascination sur moi, et je souhaite depuis longtemps vivre autre chose, exercer une activité porteuse de sens et de valeurs comme celles de l’engagement humanitaire. »

 

Un objectif qui s’est soudainement concrétisé grâce à la possibilité de participer aux efforts de déminage humanitaires à l’étranger. À la mi-septembre, six mois après avoir choisi cette voie, Claudia Surer a quitté son travail pour commencer l’instruction axée sur l’engagement.

À part quelques cours internationaux, Claudia Surer passera la majeure partie de son temps d’instruction auprès du commandement DEMUNEX (déminage et élimination de munitions non explosées) à Spiez. Elle y recevra une formation approfondie dans le domaine des engins explosifs et du déminage, et accompagnera les experts EOD (explosive ordnance disposal) sur le terrain.

Durant la première phase d’instruction, elle a ainsi suivi les spécialistes de la Centrale d’annonce des ratés (CAR) et a accompagné une équipe du commandement DEMUNEX sur l’ancienne place de tir des Breuleux, dans le Jura . Sur place, elle a pu constater la problématique soulevée par les restes de munitions.

Au cours des prochains mois, Claudia Surer partagera avec nous ses impressions personnelles de l’instruction, de l’engagement et du travail au profit de l’UNMAS.