print preview Retour Page d'accueil

Des lits militaires suisses pour les migrants

Face à la grave crise migratoire que traverse actuellement la Grèce, l'Armée suisse a livré à la direction du développement et de la coopération 500 lits militaires dans le cadre de l'aide humanitaire. Ces lits ont été envoyés dans les camps de réfugiés des îles de Chios, Kos, et Leros.

30.10.2019 | Communication Défense, Anthony Favre

Titelbild

 

Les images des migrants tentant de rejoindre l'Europe par une périlleuse traversée de la Méditerranée à bord d'embarcations de fortune ont fait le tour du monde. La Grèce est particulièrement touchée par la crise migratoire et les camps de réfugiés sur les îles de Chios, Kos, Leros, Samos ou Lesbos sont surpeuplés. Dans le cadre d'une intervention d'aide humanitaire, organisée par la direction du développement et de la coopération (DDC), l'Armée suisse a donné 500 lits et matelas militaires.

Seconde vie pour les lits de l'armée

Les lits et les matelas proviennent d'hôpitaux militaires et ont été rassemblés à Berthoud, sur le site extérieur du centre logistique de l'armée de Thoune. Le 22 octobre, des collaborateurs de la DDC et deux soldats de l'école de recrues de circulation et transport 47 les ont chargés dans les trois semi-remorques nécessaires pour le transport.

Une fois chargés, les camions sont partis pour un voyage de quatre jours jusqu'au port du Pirée à Athènes, en passant par la Roumanie et la Bulgarie. Là, l'armée grecque doit les prendre en charge et les acheminer dans les camps de réfugiés de Chios, Kos et Leros.

«Nous collaborons étroitement avec le DDPS et l'armée a déjà donné beaucoup de matériel par le passé, par exemple des containers sanitaires, des véhicules ou des bâches», s'est réjoui Dietrich Dreyer, Program Manager pour l'Eurasie au sein de la DDC. Face à la crise migratoire, la Suisse enverra encore du matériel supplémentaire à la Grèce dans les prochaines semaines.