print preview Retour Page d'accueil

Deux des principaux favoris sont des soldats sport

A la fin de l'hiver dernier, 17 lutteurs ont accompli à Macolin un total de 430 jours d'entraînement en tant que soldats sport en prévision de la fête fédérale de lutte et des jeux alpestres (FFLS) 2019 qui se déroulera le week-end prochain à Zoug. Parmi eux, Armon Orlik et Joel Wicki, deux des favoris les plus en vue. Matthias Glarner, sacré roi de la lutte à Estavayer-le-Lac en 2016, s'est quant à lui non seulement entraîné à l'OFSPO en tant que soldat sport, mais il y est aussi venu en rééducation.

19.08.2019 | Kurt Henauer, Centre de compétence sport Armée

ESAF 2019 Zug: 1 Jahr vor dem Fest - 'Modell' Harry Knuesel
(Image: swiss-image.ch)

Matthias Glarner n'est guère retenu comme favori pour la FFLS. Samuel Giger, Pirmin Reichmuth et les soldats sport Armon Orlik et Joel Wicki sont les noms les plus cités. Mais les Bernois qui se sont illustrés par des passes nulles avec les trois derniers rois de la lutte, Kilian Wenger (2010), Matthias Sempach (2013) et Matthias Glarner, ne sont pas pour autant quantité négligeable.

Optimiste après Münsingen

A la cantonale de Münsigen, c'est l'Emmentalois Matthias Aeschbacher, soldat sport, qui a été sacré vainqueur. Mais le combat final de Matthias Glarner avec lui s'est soldé par une passe nulle. Raison pour laquelle Glarner, interrogé à la télévision, s'est dit optimiste pour Zoug, ajoutant qu'il s'était beaucoup investi ces deux dernières années. Après son accident en juin 2017, il a d'ailleurs passé plus de temps à Macolin que d'autres lutteurs incorporés comme soldats sport: au total, 182 jours au cours des trois dernières années, dont 81 jours en 2018 et 36 cette année.

Entraîneur et athlète

Matthias Glarner a recouru à la physiothérapie et aux salles de musculation de Macolin pour se remettre en forme après les opérations que lui a values son accident. Parallèlement, il a dirigé des entraînements dans le cadre de CR pour sportifs d'élite, y compris lorsque l'état de son pied ne lui permettait pas encore de reprendre lui-même l'entraînement dans la sciure.

Des lutteurs dans les CR pour sportifs d'élite depuis 2012

Roger Erb et Kilian Wenger, roi de la lutte 2010, ont été les premiers lutteurs à intégrer l'ER pour sportifs d'élite cet hiver. En outre, les lutteurs incorporés comme soldats sport peuvent, depuis 2012, accomplir des journées de CR pour sportifs d'élite pour préparer leur saison. Depuis 2012, grâce à l'encouragement du sport par l'armée, 29 lutteurs ont pu accomplir au total 3909 journées de CR à des fins d'entraînement et de rééducation.