print preview

Retour Page d'accueil


Portrait du jour: Soldat Matthieu Joye

Qui sont les militaires engagés au WEF et que font-ils? Cuminaivel relaie régulièrement les échos de la troupe.

17.01.2023 | CUMINAIVEL | lw

Le soldat Matthieu Joye a 22 ans. C'est jeune, mais suffisant pour travailler dans la section Réparation de la fo TA 1. Après une formation dans l'automation, il a passé son école de recrue à réparer des Super Puma en tant qu'électronicien. Il jongle aujourd'hui entre ses études d'ingénieur et ses cours de répétition.

«L'armée me laisse du temps pendant le service pour suivre mes cours à distance. Au civil, je travaille tous les jours sur des systèmes de climatisation, de chauffage ou encore de ventilation, afin que nos clients soient rapidement dépannés. Mes connaissances en électricité m'ont donc permis, à l'armée, de travailler sur des hélicoptères (pour tout ce qui touche aux systèmes électriques comme l'éclairage ou les systèmes de navigation), ce qui représente de grandes responsabilités. C'est très gratifiant de voir ensuite nos machines voler et cela me permet de varier mes missions. Nous avons par exemple pu changer des chronomètres défectueux sur certaines machines, changé des écrans de contrôle entiers ou même remédier à une panne du pilotage automatique en changeant plusieurs composants.»

«Nous faisons également le lavage des Super Puma et les entretiens réguliers, par exemple toutes les 50 heures de vol. L'avantage de la section Réparation, c'est que l'on peut rester au chaud dans des hangars plutôt que dans le froid de Davos. C'est quand même plus agréable.»


Retour Page d'accueil