print preview Retour Page d'accueil

Passeur de drogue arrêté avec l’aide de la police militaire

Travaillant de concert avec l’Administration fédérale des douanes (AFD) ainsi que la police cantonale de Schaffhouse, la police militaire, épaulée par le bataillon d’infanterie 91, a contribué à la saisie d’une quantité importante de cocaïne à la douane de Thayngen (SH) pendant son service d’appui CORONA.

06.08.2020 | Communication PM

La police militaire a aidé au passage de la frontière.
La police militaire a aidé au passage de la frontière.

Rapidement et sans bureaucratie, cinquante professionnels de la police militaire ont effectué un service d’appui en faveur de l’AFD à la frontière, pendant l’engagement CORONA. Les policiers militaires ayant suivi une formation semblable à celle des gardes-frontière, ils ont pu surveiller efficacement les points de passage frontaliers encore ouverts. Leur tâche consistait principalement à vérifier les pièces d’identité et documents de douane, sans toutefois se résumer à cette seule activité. Le 16 avril, ils ont ainsi participé à l’arrestation d’un passeur de drogue.

Trente kilos de cocaïne
Lors d’un contrôle de routine au poste de frontière de Thayngen, les spécialistes de l’AFD ont découvert trente paquets de cocaïne, pesant un kilo chacun, dissimulés dans le semi-remorque d’un poids-lourd entrant dans le pays. Les policiers militaires leur ont apporté un soutien actif aussi bien pour réquisitionner les stupéfiants que pour retenir le conducteur, qui a ensuite été arrêté par les autorités policières schaffhousoises. Des militaires du bataillon d’infanterie 91, engagés en service d’appui sur la frontière avec l’Allemagne, ont également participé à l’opération.
Les autorités pénales ont procédé à la saisie du camion et du semi-remorque. La police cantonale mène l’enquête sous la direction du ministère public du canton de Schaffhouse.