print preview Retour Page d'accueil

Les manifestations contre le WEF

Le 50e Forum économique mondial de Davos débutera le 21 janvier. À l'occasion de cet anniversaire, Cuminaivel se penchera sur le passé dans une série quotidienne et mettra en lumière les événements historiques, surprenants et parfois drôles de la légendaire réunion annuelle.

17.01.2020 | CUMINAIVEL | ni/fe

WEF 50 Rubrik 5

 

À maintes reprises dans le passé, des gens sont descendus dans la rue pour protester contre le Forum économique mondial. Ils ont protesté soit contre la mondialisation, soit au sujet d'un invité du WEF dont la venue était contestée. Les manifestations anti-WEF ont connu leur apogée après le tournant du millénaire: en 2003, des milliers de personnes se sont rendues à Davos. Parce qu'ils ne veulent pas être contrôlés, certains manifestants bloquent le train à Fideris. À Landquart, les autres trains sont donc à l’arrêt. La situation s'aggrave. La police utilise des canons à eau, du gaz lacrymogène et des balles en caoutchouc. Un millier de manifestants est alors parti pour Berne. Là, il y a de nouveau des affrontements avec la police et d’importants dégâts matériels. Depuis lors, les rassemblements de protestation n'ont cessé de diminuer. 

À propos: un an avant l'année de protestation 2003, une situation bizarre s'est produite à Davos. Les autorités ont délivré un permis pour une manifestation contre le WEF à une seule personne: Edouard Wahl. Alors âgé de 79 ans, l'ancien conseiller municipal de Brissago (TI) a pu manifester contre le Forum économique mondial pendant trois heures et demie un samedi après-midi à Davos. Dommage que le WEF se soit tenu à New York pour changer cette année-là.