print preview Retour Page d'accueil

Portrait du jour: Lieutenant Tiziano Caldelari

Qui sont les militaires engagés au WEF et que font-ils? Cuminaivel relaie régulièrement les échos de la troupe.

13.01.2020 | CUMINAIVEL | ms/lj

Leutnant Tiziano Caldelari

 

Tiziano Caldelari est étudiant en économie à l'Université de Zurich. Mais pendant trois semaines de l'année, il met son uniforme militaire pour servir comme Lt à la Compagnie de sapeur (Cp Sap) 9/2.

C'est sa première fois au WEF et il dit : «Pour nous, c'est quelque chose de spécial : nous, les sapeurs, nous sommes en service pendant deux semaines pour la construction. Ensuite, nous rentrons chez nous pour une semaine. Ensuite, nous rentrons à nouveau en service pour tout démonter. Nous voyons à peine le WEF.»

Tiziano Caldelari est un chasseur passionné et un tireur de pigeons d'argile dans son temps libre. Son cœur bat aussi pour le hockey sur glace. Il a lui-même joué sur la glace au Canada. «J'ai joué à Cochrane, près de Calgary, pour l'école secondaire de Bow Valley. J'y ai passé un an pour acquérir de l'expérience. Après ça, je suis revenu en Suisse.» C'était il y a presque 10 ans. Mais aujourd'hui, le Lt porte toujours ses patins et joue en quatrième division à Lodrino. 

Aujourd'hui, pendant son service militaire, le jeune homme de 24 ans est responsable d'un détachement trilingue à la Cp Sap 9/2. La communication en italien et en français fonctionne bien, dit-il. Mais il a encore du retard à rattraper en ce qui concerne la langue allemande, confesse le Lt Tiziano Caldelari. Il nous salue donc naturellement en dialecte tessinois : «Salüdi tücc da Davos».