Retour Page d'accueil

S’exercer pour l’engagement

Il faut réagir le plus rapidement possible lors d’incendies, ce d’autant plus si ces derniers surviennent lors du WEF. Les cadres de la division territoriale 3 ont été confrontés à des incendies simulés lors d’un exercice et ont dû réagir de manière adéquate à de nombreux scénarios.

17.01.2018 | lje

brandbek_20180110_133607

 

Certains exercices provoquent des montées d’adrénaline chez les participants. Il est en effet important de s’exercer de manière la plus réaliste possible à un incendie survenant pendant le World Economic Forum (WEF). Même si ce genre d’exercice est simulé dans un cadre sécurisé, le danger créer doit être rapidement combattu. Avant le WEF, les cadres de la division territoriale 3 de l’armée Suisse ont reçu une instruction en matière de lutte contre les incendies et de sauvetage. Les professionnels du centre de formation des troupes de sauvetage (AZR 76) ont montré les différentes causes d’incendie, comme par exemple par des liquides inflammables ou des métaux. Pendant une heure, les cadres ont été drillés pour réagir correctement en cas d’incendie. Comme de nombreux moyens de lutte contre les incendies, notamment des extincteurs (Light water, mousse, poudre et CO2) sont placés à différents lieux d’engagement, leur utilisation a été entrainée de manière théorique et pratique. Les extincteurs Light Water sont particulièrement indiqués lors d’un incendie par liquides comme l’huile et l’essence alors que les extincteurs à poudre peuvent combattre presque tous les types d’incendies. En plus de la lutte contre l’incendie lui-même, les cadres sont tenus de déclencher les alarmes incendies et de s’assurer du comportement adéquat des personnes présentes. En conséquence, la formation a aussi abordé en détail les thèmes du sauvetage de personnes et d’animaux.

 

Avec les explications et les incendies simulés, les cadres ont pu consolider leurs connaissances et sauront réagir adéquatement en cas de crise.