Retour Page d'accueil

Le téléphone portable, ou bien : Comment je ne me dévoile pas?

Les téléphones portables livrent continuellement et souvent involontairement de notre part des informations pertinentes à des tierces personnes. En plus, les médias sociaux ainsi que les autres services de l’empreinte digitale augmentent le risque pour chacun : prendre des précautions dans l’utilisation du portable est un impératif !

16.01.2018 | mka

Smartphone

De point de vue cyber, notre portable est comme un phare, il brille constamment dans le réseau. Le portable transmet en principe d’une façon permanente des données, sauf s’il est éteint ou en mode avion. Ce fait est communément connu par les spécialistes mais souvent méconnu par les utilisateurs. De la perspective cyber que cela se passe dans un réseau à haute performance avec la connexion 4G ou dans une zone WLAN ou bien avec un NFC ou Bluetooth-service allumé, cela ne fait pas de différence. Il s’ajoute, en surcroît, tous les services appréciés des médias sociaux ou l’utilisation irréfléchie d’Internet. Vous révélez constamment des informations qui peuvent conduire à des conclusions sur la situation générale dans le cas où ces données seront interceptées, recoupées et analysées. Une fois le dispositif de sécurité est connu, la possibilité de le casser devient plus aisée.

 

En règle générale il n’existe pas de risque zéro dans le cyberespace : notre monde est déjà trop connecté. Mais vous pouvez contribuer largement à l’ensemble de la sécurité par un maniement réfléchi de votre portable. Dans ce sens-ci, pensez à observer les règles-cyber suivantes en utilisant votre téléphone portable :

 

  • Ne connectez jamais un dispositif privé ou inconnu à des appareils de l’administration publique ou de l’armée.
  • Il faut désactiver WLAN, Bluetooth, GPS, NFC sauf si vous en avez réellement besoin.
  • Les téléphones portables, montres ou ordinateurs portables sont des mouchards potentiels. Il faut ranger ailleurs ces appareils avant une conversation confidentielle ou secrète.

 

Comme la vigilance baisse dans l’utilisation du portable dans un cadre privé, vous devenez plus vulnérable. Alors n’oubliez pas les points suivants :

 

  • Considérez toujours les propos tenus sur les réseaux sociaux comme publics.
  • N’ouvrez ni les messages, ni les annexes ou les links de provenance inattendue. Contactez l'expéditeur par téléphone en cas de doute.

 

Le dépliant peut être commander par votre supérieur auprès de l’Office fédéral des constructions et de la logistique sous le numéro de formulaire 38.010dfi. Il existe aussi une version en ligne sous www.cyberdefence.ch ou dans le Learning Management System de l’armée.

  • Pocketcard
    Sécurité et liberté – aussi dans le cyberespace !
    15.01.2018 | PDF, 2 Pages, 582 KB