print preview Retour Page d'accueil

Début de l’ER pour sportifs d’élite 2/20 avec presque un tiers de femmes

Le lundi 26 octobre marque le début de l’ER pour sportifs d’élite 2/20, qui réunira 15 femmes et 35 hommes pendant 18 semaines à Macolin. Les femmes représentent presque un tiers de l’effectif – du jamais vu.

22.10.2020 | Komp Zen Sport A, Kurt Henauer


Alors que, ce printemps, l’ER pour sportifs d’élite 1/20 avait été, à ses débuts du moins, placée sous le signe du travail à distance, l’édition 2/20 sera la première à voir ses recrues suivre l’instruction de base générale (IBG) à Macolin – et non à Wangen a. A. Ces trois semaines d’instruction seront suivies d’une formation de moniteur de sport militaire de deux semaines, ponctuée d’entraînements quotidiens dans la spécialité pratiquée.

Les 13 semaines restantes seront consacrées à l’entraînement et à différents modules, dédiés par exemple à la nutrition, la formation aux médias, la planification de carrière. Les 50 recrues sont issues de 17 sports différents – uniquement des sports d’été à l’exception du curling. «J’espère que l’entraînement que je suivrai dans le cadre de cette école de recrues me permettra de bien me préparer en vue de la saison 2021», déclare Simona Aebersold (Brügg BE), ancienne championne du monde junior de CO, trois fois médaillée aux Championnats du monde de la discipline, qui se réjouit aussi de faire la connaissance d’autres athlètes.

Mesures de protection strictes

En raison de la pandémie de coronavirus, cette ER, comme celle qui l’a précédée au printemps, est organisée conformément aux recommandations sanitaires de l’armée et au plan de protection de l’Office fédéral du sport. Les athlètes dormiront dans des chambres individuelles et s’entraîneront toujours avec le même groupe. Ils seront soumis à un contrôle médical après chaque week-end de congé.

Selon un mandat attribué l’an dernier par la conseillère fédérale Viola Amherd, la capacité de l’ER pour sportifs d’élite va être progressivement augmentée pour passer à 70 recrues par école de recrue d’ici à 2023 (soit 140 recrues en tout par année). Actuellement, quelque 600 sportifs, dont 12 % de femmes, bénéficient des mesures d’encouragement du sport d’élite mises en place par l’armée.