print preview Retour Page d'accueil

La pratique est la clé du succès

Les journées portes ouvertes des 24 et 25 mai 2019 à Emmen ont marqué le lancement officiel de la saison des meetings aériens pour la Patrouille Suisse, le PC-7 TEAM, le F/A-18 Swiss Hornet Display Team et le Super Puma Display Team. L’entrée en scène des quatre équipes de démonstration des Forces aériennes est l’aboutissement de longues heures de préparation intensive. Car, même pour des professionnels au sommet de leur art, la pratique reste la clé du succès.

17.06.2019 | Communication Défense, Saskia Graber

previewHigh


Chaque année aux mois d’avril et de mai, les équipes de démonstration des Forces aériennes suisses effectuent un cours d’entraînement d’une à deux semaines. « En cas de changement au niveau du personnel — il y en a quatre cette année — il faut prévoir une semaine de plus », explique le commandant du PC-7 TEAM, le lieutenant-colonel Daniel « Stampa » Stämpfli. Cet entraînement supplémentaire comprend des vols, pendant lesquels les pilotes se familiarisent avec leur rôle respectif au sein de la formation et s’entraînent à la voltige aérienne à basse altitude. Durant le cours d'entrainement, les pilotes volent en général deux à trois fois par jour. Outre le briefing initial, chaque vol fait l’objet d’un débriefing pour que l’équipe au complet puisse analyser les performances des pilotes et identifier les potentiels d’amélioration. Pour la Patrouille Suisse et le PC-7 TEAM, le débriefing est toujours vidéo-assisté.

Mais, comme le souligne le commandant du Super Puma Display Team, le capitaine Jan « Schwiiz » Schweizer, le travail ne se limite pas aux entraînements proprement dits : « Lorsqu’ils ne volent pas, les pilotes et le commandant préparent les démonstrations individuelles de l’année et effectuent diverses tâches en rapport avec le Display Team. » À ce stade, un autre volet de la préparation est déjà clos, à savoir la réservation, une année à l’avance, des avions et des hélicoptères requis, et l’établissement des programmes de vol et des ordres y afférents. Comme le Super Puma Display Team tourne avec plusieurs équipages, l’affectation des pilotes doit également être réglée au préalable.

Du simulateur à l'exercice à basse altitude

La maîtrise du vol de démonstration s’acquiert par étapes, au moyen d’exercices réalisés en haute altitude, puis en moyenne altitude, et enfin en basse altitude. Le programme du F/A-18 Swiss Hornet Solo Display est effectué d’abord au simulateur. Selon son pilote, le capitaine Nicolas « Vincent » Rossier, rien n’est laissé au hasard : il faut être prêt à toute éventualité. Concernant le PC-7 TEAM, lorsque l'équipe des pilotes ne subit aucun changement, de nouvelles figures envisagées sont testées en salle de théorie avant d’être reproduites au sol par les pilotes. Les plus prometteuses sont ensuite intégrées dans le programme de vol et réalisées dans le cadre d’exercices à moyenne altitude. Du côté de la Patrouille Suisse, il y a en 2019 des nouveautés quant à son programme. Selon son commandant, le lieutenant-colonel Nils « Jamie » Hämmerli, le déroulement des manœuvres de séparation entre les solistes et la formation principale a été spécialement réévalué.
Contrairement aux acrobaties des avions à voilure fixe, les différents paliers d’altitude ne jouent aucun rôle pour le Super Puma Display Team. Les hélicoptères sont utilisés spécifiquement pour l’entraînement au-dessus de l’eau et à des altitudes plus élevées. L’équipe de démonstration travaille avec un programme standard, modulable en fonction de la topographie. Une flexibilité dont bénéficie également le pilote du F/A-18 Swiss Hornet Display Team grâce à des programmes pour beau ou mauvais temps.

Chaussettes blanches et souper en commun

La nouvelle saison des meetings aériens commence à l’issue du cours d’entraînement et dès l’obtention de la maîtrise du vol à basse altitude. La fin du cours ne donne lieu à aucun rituel particulier, à l’exception d’un souper en commun pour les pilotes du Super Puma Display Team et leurs compagnes. En outre, lors de chaque démonstration, la Patrouille Suisse perpétue un rituel propre, sur lequel son commandant déclare : « Nous portons des chaussettes blanches pendant chaque démonstration, notre façon de nous rappeler qu’il s’agit d’un jour vraiment spécial. »
 

Ce que les Display Teams attendent avec impatience pour la saison 2019

01-00_TEAM_Einstiegsbild

« La participation à la Fête des Vignerons à Vevey le 1er août est certainement un moment fort de la saison. Nous y ferons également une apparition commune avec un avion de SWISS, ce qui est toujours un moment spécial. ». | Lt col Nils «Jamie» Hämmerli, commandant de la Patrouille Suisse (tout à gauche)

PC-7_TEAM_2019

« Nous sommes impatients de fasciner les spectateurs avec un programme attrayant et dynamique et de les enthousiasmer pour l'aviation. Par la même occasion, nous voulons faire de la publicité pour l'armée et transmettre les valeurs traditionnelles suisses telles que la précision, la fiabilité et le travail en équipe. Qu'il s'agisse d'une petite manifestation ou de la Züri-Fäscht avec plusieurs centaines de milliers de spectateurs, cela ne change rien pour nous. La mission reste la même. » | Lt col Daniel «Stampa» Stämpfli, commandant du PC-7 TEAM (rangée arrière, 3e à partir de la gauche)

Solo Display 1

«Je suis heureux de voler à nouveau en tant que pilote Display et de faire la démonstration du F/A-18 à de nombreux meetings aériens.» | Cap Nicolas "Vincent" Rossier, Solo Display-Pilot F/A-18 Swiss Hornet Solo Display

Super Puma Display Team - Gruppenfoto

«Nous nous réjouissons d'avance du contact avec le public, lorsque nous pourrons atterrir à nouveau lors d'un événement et être là pour le public, non seulement dans les airs, mais aussi sur place, au sol.» | Cap Jan «Schwiiz» Schweizer, commandant du Super Puma Display Team (tout à droite)