Retour Page d'accueil

Une médaille d’argent pour le duo suisse en curling mixte

Le duo suisse en curling mixte, composé du soldat de sport Martin Rios et de Jenny Perret, s’est hissé jusqu’en finale à Pyeongchang, avant de s’incliner face au Canada. Cette belle performance leur a permis d’offrir à la Suisse sa première médaille pour ces Jeux olympiques.

14.02.2018 | Communication défense / ats

Pyeongchang Olympics Curling
Le duo suisse composé du soldat de sport Martin Rios et de Jenny Perret a décroché la médaille d’argent en curling mixte. Photo keystone

Au quatrième jour des Jeux olympiques d’hiver, le soldat de sport Martin Rios et sa partenaire Jenny Perret ont remporté la première médaille suisse, en terminant deuxièmes du tournoi de curling mixte. Le duo, médaillé d’or aux championnats du monde en 2017, a dû faire ses preuves tout au long des qualifications avant d’avoir le podium à sa portée. Parvenant en finale malgré quelques faiblesses passagères, il a fini par s’incliner face au Canada. Le cœur lourd, les Suisses ont abandonné la partie à la fin du sixième des huit ends, sur le score de 3 à 10. S’il s’est longuement préparé à l’échéance olympique, le Glaronnais Martin Rios, âgé de 36 ans, entraîne également depuis le début de l’hiver la jeune équipe zougoise de curling dans le cadre de l’ER pour sportifs d’élite 3/17. Il rentrera dans le courant de la semaine de Pyeongchang et n’aura que peu de temps pour savourer sa médaille : les préparatifs pour les championnats du monde junior, qui se tiendront à Aberdeen en Écosse, débutent le 26 février. Rios pourra alors transmettre son expérience coréenne à la relève du curling.

Plusieurs diplômes olympiques

L’équipe suisse a fait une nouvelle moisson de diplômes olympiques grâce au soldat de sport Pat Burgener (5e place, snowboard, halfpipe), au militaire contractuel sportif d’élite Benjamin Weger (6e place, biathlon, poursuite 12,5km) et au soldat de sport Lena Häcki (8e place, biathlon, poursuite 10km). Le garde-frontière Irène Cadurisch (8e place, biathlon, sprint) et le soldat de sport Dario Cologna (6e place, ski de fond, skiathlon) ont également décroché un diplôme olympique au cours des premiers jours de compétition.