print preview

Retour Page d'accueil


Portrait du jour: Lieutenant Jannik Plump

Qui sont les militaires engagés au WEF et que font-ils? Cuminaivel relaie régulièrement les échos de la troupe.

15.01.2023 | CUMINAIVEL | pdg/fe

Il y a de cela quelques années, Jannik Plump a été victime d’une commotion cérébrale en jouant au hockey sur glace. Il s’est alors battu corps et âme pour reprendre une vie normale. Est alors arrivé le temps de servir sa patrie. Cependant, Jannik Plump n’a pas pu intégrer l’armée en raison de son infortune. Il a donc incorporé la protection civile (PC) du canton des Grisons. Depuis lors, il est devenu lieutenant. «Je suis convaincu que la PC est tout aussi importante que l’armée pour la population, affirme le lieutenant de 26 ans. La PC a moins de ressources que l’armée, mais je ne privilégie ni l’une ni l’autre, car les deux ont la même importance.»

Au WEF, le lt Plump a entre autres pour mission de mettre en place un train dit d’évacuation. Il s’agit d’un wagon des Chemins de fer rhétiques, avec lequel les blessés pourront être transportés à l’extérieur de Davos en cas d’évacuation. L’officier de Coire n’est pas en service uniquement pendant le WEF: il est déjà intervenu pour sauver des civils, a effectué un service dans le cadre de la préparation de la Coupe du monde de ski alpin à la Lenzerheide et a été convoqué à la suite de catastrophes naturelles, comme l’éboulement au-dessus de Bondo (GR) en 2017.

Le lt Plump est fier de pouvoir effectuer son service à la PC. Aider la population en temps de crise était un vœu cher à ses yeux.

«Les expériences faites à la PC m’ont aussi beaucoup aidé dans mon travail. En tant que machiniste indépendant, j’ai pu affiner mes compétences en travail manuel et en direction de groupe», conclut le lt Plump.


Retour Page d'accueil