Retour Page d'accueil

Quatre raisons qui font que la vie sur une position de DCA est cool

La défense contre avion (DCA) contribue à la sécurité de l’espace aérien pendant le WEF. Après une visite sur une position de DCA, cuminaivel.ch a constaté que la vie semblait y être certes très exigeante, mais également cool d’une certaine manière.

23.01.2018 | fe

D800081735
Le lt Kevin Doninelli, chef de l’unité de feu.

 
  1. Une position de DCA est «cool» dans le sens anglais du terme. En effet, les températures négatives constituent presque la norme. Cependant, la troupe monte des tentes chauffées, construit des igloos et protège les places de travail du mieux qu’elle peut au moyen de caissons en bois. Sur les postes, les gardes se relèvent régulièrement: «Personne ne devrait rester plus de 20 minutes au froid», assure le lt Kevin Doninelli, chef de l’une des unités de feu.
  2. En raison du froid, il convient de porter des tenues adaptées. Par exemple, la garde porte une «peau de mouton». Il s’agit d’un manteau recouvert d’une toison de couleur claire et dans lequel les soldats ressemblent à des ours polaires ou à des yetis. De plus, la troupe peut utiliser des chaussures équipées d’épaisses semelles en bois. Elles sont vraiment super et leur résistance n’est plus à démontrer.
  3. Les soldats mangent dans leur gamelle la nourriture qui leur est livrée sur place. Dorment-ils sur le terrain par -10°C? Non, la situation n’est pas aussi extrême! Ils dorment à l’intérieur. Deux équipes se relèvent pour exploiter la position 24 heures sur 24 pendant exactement une semaine, c’est-à-dire pendant les conférences des puissants de ce monde.
  4. La troupe est polyglotte : des militaires germanophones, francophones et italophones fournissent un service sur la position de DCA. D’ailleurs, l’abréviation «DCA» reste «DCA» en italien («difesa contraerea»), mais devient «Flab» en allemand («Fliegerabwehr»). Comme quoi, on apprend tous les jours quelque chose!