Retour Page d'accueil

Echange personnel avec le chef de l’Armée

Le commandant de corps Philippe Rebord a pris le temps de rendre visite aux troupes engagées au profit du WEF. Cuminaivel a profité de l’occasion pour le retrouver sur une position de défense contre avions. Pour les soldats, il s’agissait là d’un moment particulier. Certains ont saisi l’opportunité d’échanger personnellement quelques mots avec le chef de l’Armée.

22.01.2018 | lj

Artikel_CdA_03
Le cdt C Rebord en compagnie du plt Wyss, cdt de la bttr DCA m 32/2.

 

Plus d’un mètre de neige: en ce début d’année, les Grisons se sont parés de blanc. Dans ce paysage féérique, la batterie de défense contre avions moyenne 32/2 (bttr DCA m 32/2) a installé un poste de tir presque invisible. Tout semble prêt: chacun sait ce qu’il doit faire. Malgré la bonne préparation, les soldats paraissent tendus, car aujourd’hui, le commandant de corps Philippe Rebord, le chef de l’Armée, vient visiter leur position de tir. L’officier le plus haut gradé de Suisse consacre une journée à la visite des troupes engagées au profit du WEF. Cette année, il a voulu venir voir les positions de défense contre avions, après avoir rendu visite à l’infanterie et aux troupes sanitaires en 2017. Pour tous les soldats, l’observation de la position jusque dans les moindres détails par le chef de l’Armée représente un moment particulier. Aussi contrôlent-ils plutôt deux fois qu’une que leur tenue est correcte et que tout est bien rangé. Et ils se sentent particulièrement honorés de savoir que le chef de l’Armée visite leur position et pas une autre. «Il va de soi que nous nous sommes préparés à fond à la venue du commandant de corps. Quand on est militaire, on n’a pas toujours la chance d’échanger quelques mots avec le chef de l’Armée», relève un soldat de DCA. Accompagné du premier-lieutenant Wyss, commandant de la bttr DCA m 32/2, le commandant de corps Rebord inspecte chaque recoin de la position de défense contre avions. Les soldats semblent accomplir leur mission. Quand on lui demande quelle image il a des troupes engagées cette année au profit du WEF, le commandant de corps Rebord répond : «J’ai une très bonne impression. Pendant l’engagement, ce sont les soldats qui doivent faire face aux plus grands défis. Les missions qu’on leur donne exigent beaucoup d’autodiscipline.» Après une bonne demi-heure, le commandant de corps Rebord prend congé des militaires et poursuit sa visite sur une autre position. Là, il s’adresse aux hommes présents en ces termes: «Un tel engagement demande beaucoup de dévouement de la part des soldats. C’est une performance remarquable que de fournir un bon travail dans de pareilles conditions. Mes compliments à vous!»

Artikel_CdA_02
Le chef de l’Armée auprès des soldats de la position de DCA

Cuminaivel

Pendant le WEF, la police et l’armée collaborent pour assurer la sécurité. Elles gèrent ensemble le portail d’information Cuminaivel destinée aux forces de sécurité. Vous y trouverez des articles sur des évènements d’actualité et apprendrez à connaître les personnes qui travaillent dans les coulisses du WEF.

Cuminaivel