print preview Retour Exercices et activités

Les soldats Sport s’illustrent en remportant trois médailles sur quatre

Avec la Norvège, la Suisse est en tête du classement général des médailles récoltées aux championnats du monde de ski alpin à Åre (Sd). Trois des quatre distinctions ont été remportées par des soldats Sport: l’or pour la compétition en équipe et deux par Corinne Suter ¬- une en argent pour la descente et une en bronze pour le Super-G.

18.02.2019 | OFSPO, Kurt Henauer

© Swiss-Ski
© Swiss-Ski

Outre la médaille d’or remportée en combiné par Wendy Holdener, l’équipe championne du monde en titre a brillé grâce aux performances en slalom parallèle de

 l’excellent militaire contractuel-sportif d’élite Ramon Zenhäusern, du soldat Sport Sandro Simonett (remplaçant) ainsi que des non militarisés Holdener, Aline Danioth et Daniel Yule. Alors que dans les disciplines individuelles masculines, les Suisses sont rentrés bredouilles, Corinne Suter a récolté deux belles médailles dans ces catégories. La soldate Sport schwyzoise, qui n’était encore jamais montée sur le podium en coupe du monde, s’est surpassée avec l’argent et le bronze.

Les sportifs de l’armée en grand nombre

Composée de 22 athlètes, la délégation de Swiss-Ski en coupe du monde comptait neuf hommes et trois femmes qui sont incorporés dans l’armée suisse en tant que militaires contractuels sportifs d’élite ou soldats Sport. Dans les 11 courses disputées au total, 47 départs ont été réalisés par des Suisses, dont 25 par des athlètes militarisés. Ajoutons à cela que le staff de Swiss-Ski comptait aussi à Åre huit entraîneurs et trois physiothérapeutes également militarisés. En 2018, ces assistants ont totalisé 999 jours d’école de recrues pour sportifs d’élite.  

Si l’on ajoute à cela l’équipe des athlètes, la délégation de Swiss-Ski aux championnats du monde en Suède a bénéficié en 2018 d’un total de 3852 journées d’école de recrues qui, grâce à l’encouragement des athlètes d’élite par l’armée, ont été indemnisées avec l’allocation pour perte de    

gain et la solde pour les entraînements et les compétitions. L’équipe suisse aux championnats du monde accueillait également Marco Odermatt et Niels Hintermann, qui ont achevé l’ER pour sportifs d’élite en 2018.

© Swiss-Ski
© Swiss-Ski